Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 11:49
Extrême-droite / Médias - Jeux dangereux avec le Front national

1. Alors que notre peuple rejette chaque jour un peu plus les politiques anti-sociales autoritaires du gouvernement, le Front national est utilisé par le pouvoir médiatique pour canaliser la colère populaire et la détourner des causes réelles : l'austérité et la concurrence généralisée,.. Les médias déroulent le tapis rouge au Front national et le repeignent complaisamment en parti anti-système alors qu'il en est un des défenseurs le plus farouche.

2. « Les Républicains » et le PS utilisent le Front national dans leur lutte politicienne pour conquérir ou garder le pouvoir. Ils espèrent chacun en faire leur adversaire au second tour de la présidentielle.

3. En réalité, l'extrême droite se nourrit du désespoir populaire et de la dépression économique. Son objectif n'est pas de s'attaquer aux injustices, de réduire les inégalités, mais au contraire de les cataloguer : inégalités selon votre origine, votre sexe, vos croyances, vos convictions...

4. Le Front national s'oppose systématiquement aux salariés et défend l'ordre patronal. Ses propositions s'attaquent toujours aux syndicats, aux conquêtes sociales, par exemple lorsqu'il prétend augmenter votre salaire en piquant dans les financements de la sécurité sociale plutôt que dans les profits.

Marine Le Pen et ses lieutenants squattent tous les plateaux de télévision et les radios. A longueur de « matinales », ils ont le loisir de déverser leur discours de haine, de flatter les plus bas instincts, de mentir effrontément. Et lorsque par miracle ils ne sont pas à l'antenne, c'est par le biais d'un commentateur, d'un sondage ou des questions d'un journaliste qu'ils rentrent par la fenêtre. A la manière du titre de la revue d'extrême-droite collaborationniste, on peut dire qu'« Ils sont partout ». Du moins dans les médias, car on ne les voit guère aux côtés des salariés en lutte par exemple. Ceux d'Air France, le FN les traite de voyous...

Récemment, David Pujadas a justifié d'avoir invité Marine Le Pen pour la cinquième fois à l'émission « Des paroles et des actes » parce qu'il s'agirait d'une personnalité d'envergure nationale... Mais de quel droit dispose M. Pujadas pour de tels arbitrages, pour nous imposer cette omniprésence médiatique du FN et de sa prêtresse ? Pour mémoire, Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti communiste français, parti dont l'influence nationale n'est plus à démontrer, disposant de groupes à l'Assemblée nationale et au Sénat, et de milliers d'élus sur tout le territoire, n'a jamais été « honoré » d'être l'invité de cette émission. Consternant !

Au lieu de leur dérouler le tapis rouge, la responsabilité des médias est de garantir le pluralisme, d'organiser les débats contradictoires, et de tenir un discours de vérité sur les valeurs et le projet du Front national :

Dénonçons la fable d'un Front national qui serait brutalement devenu fréquentable. Marine Le Pen et le F.N sont autant les héritiers de Jean-Marie Le Pen que des courants de l'extrême-droite française.
Dénonçons le mensonge d'un Front national converti à la défense des plus fragiles, des plus modestes. Il prône des reculs sociaux, comme la suppression de l'aide médicale d'état, refuse dans les villes qu'il dirige l'accès à la cantine pour les enfants de chômeurs, ou encore exige le déremboursement de l'IVG. Partout, il défend la baisse des dépenses publiques et préfère rembourser les banques déjà gavées plutôt que de satisfaire les besoins.
Dénonçons l'escroquerie d'un Front national devenu inoffensif sur le plan des libertés individuelles et collectives. Dans les villes FN, l'interdiction de manifestations culturelles ou la fermeture d'équipements culturels, la traque des réfugiés, le fichage ethnique... rappellent les heures les plus sombres de l'histoire. Et combien de candidats FN, de militants propageant des discours d'une haine inouïe sur les réseaux sociaux ou par voie de tracts ?

Le Front national n'est pas anti-système. Il est le promoteur d'un système où les inégalités et le racisme règnent en maître. Il est le plus ardent défenseur d'un ordre économique injuste : le capitalisme. Le Front de gauche et les communistes sont les plus farouches adversaires de cette extrême-droite. En votant aux élections régionales du 6 décembre nous pouvons mettre un coup d'arrêt au Front national

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 10:08
Rapport de la chambre régionale des comptes - Notre analyse.
Rapport de la chambre régionale des comptes - Notre analyse.
Rapport de la chambre régionale des comptes - Notre analyse.
Rapport de la chambre régionale des comptes - Notre analyse.
Repost0
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 16:46
Des régions et une alimentation justes et durables

► L'alimentation est un enjeu économique, social, un enjeu de santé publique, et un enjeu écologique.

► Les liens entre agriculture, alimentation et lutte contre la précarité doivent devenir un axe de réflexion pour les politiques publiques

► Le vote du 6 décembre pour la liste du Front de gauche sera l'occasion de porter des exigences avec les moyens correspondant dans ce domaine aussi

L'alimentation est un enjeu économique, social, un enjeu de santé publique, et un enjeu écologique. L'accès à l'alimentation se caractérise par une inégalité sociale et territoriale très forte. La part du budget consacré à l’alimentation ne cesse de progresser, et plus les ménages sont pauvres, plus cette part est élevée. L'agriculture doit être pensée et appréhendée dans son ensemble : de la juste rémunération des producteurs, en passant par les circuits courts, la relocalisation, le développement de transports durables et l'accès à une alimentation saine pour toutes et tous.

L'accès à une alimentation saine pour toutes et tous

C'est une alimentation respectueuse de l'environnement des producteurs et des consommateurs. Notre modèle agricole, fondé sur la mécanisation, la sélection génétique et les intrants a certes permis une augmentation exceptionnelle des rendements, mais il a surtout permis de dégrader notre terre, de tuer des écosystèmes et d'agresser notre santé.

Une prise de conscience croissante des dangers de l'agriculture industrielle pour les producteurs, les consommateurs et l'environnement d'une manière général, a fait par exemple exploser la demande de produit dits « biologiques ». Mais cette exigence de produits de qualité, répondant à des normes environnementales, au respect des terroirs ou du goût, est aussi l'objet d'une exploitation.

C'est ainsi que le capitalisme vert prospère en faisant des produits biologiques un marqueur social et en entretenant la représentation pour les plus modestes : « le bio, c'est pour les riches ».

Quand nous savons que l’obésité est près de deux fois plus répandue dans les catégories les moins favorisées (16,7 % chez les ouvriers, 16,2 % chez les employés) que dans les catégories plus aisées, il est important d'apporter une réponse publique à toutes et tous sur l'alimentation.

Les circuits-courts

la grande distribution réalise des marges de 30 à 50 % sur les produits frais : ainsi des cerises vendues 5 à 6€ le kg ne rapportent au paysan que 0,90€ qui ne couvrent même pas les charges d'exploitation. Certaines enseignes vont même plus loin en rachetant à vil prix les terres de paysans en faillite pour les exploiter directement avec une main d’œuvre sous-qualifiée et sous-payée.

Pour dénoncer ce fonctionnement injuste pour l'agriculteur comme le consommateur, des associations et entreprises inscrites dans l'économie sociale et solidaire ont développé une offre alternative à la grande distribution ce que l'on appelle des circuits-courts, c'est à dire, un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur.

► Nous inciterons tous les restaurants collectifs existants sur le périmètre de la Région (lycées, hôpitaux, administrations ou collectivités locales...) à appliquer un cahier des charges d’approvisionnement imposant comme priorité la qualité et le terroir (AOC, AB, labels, savoir faire régionaux, sans OGM...), le bilan carbone des transports et la transparence du prix payé aux producteurs et transformateurs.

Relocaliser la production et la consommation

Relocaliser la production a d’abord un intérêt pour la préservation de l’environnement, car cela permet de réduire l'empreinte carbone quant à l'acheminement des produits de leur lieu de production à leur lieu de distribution. C’est également un intérêt pour l’emploi, car cette disposition permet de favoriser une agriculture qui ne demande qu’à se développer et se diversifier.

► C'est pour cela que nous proposons la création d'aides régionales à l’agriculture pour favoriser l’installation de jeunes agriculteurs, pêcheurs, forestiers mais aussi pour le secteur coopératif, associatif, artisanal de transformation et de commercialisation.

Les liens entre agriculture, alimentation et lutte contre la précarité doivent devenir un axe de réflexion pour les politiques publiques.

Ces liens sont indissociables d'une véritable révolution des modes de production est nécessaire pour passer d’un modèle agricole productiviste à une agriculture agro-écologique, respectueuse de l’environnement et de la santé, contribuant à la lutte contre la pollution et le changement climatique.

Le 6 décembre : Votez "Un nouveau monde !

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 08:04
François Jacquart entre Laurette Bastaroli et Gérard Pédro maire de Remoulins

François Jacquart entre Laurette Bastaroli et Gérard Pédro maire de Remoulins

Lundi 12 octobre se tenait une réunion de l'agglomération du Gard rhodanien à Codolet. Au menu notamment le Contrat de plan Etat-Région Languedoc Roussillon (CPER) pour la période 2015-2020, un document sorti dans l'été et qui montre malheureusement que la Région a oublié le Gard rhodanien dans de nombreux domaines.

Ce débat a permis à notre élu communautaire Jean-Marie Daver d'évoquer l'absence de la réouverture de la ligne TER rive droite dans ce plan Etat-Région. Le président de l'agglomération Jean-Christian Rey lui a fait la réponse suivante : « L’Etat a souhaité sortir le TER du CPER, car le projet est à cheval sur plusieurs régions. L’agglo et la région se mobilisent déjà depuis des années pour une ouverture à laquelle on aspire tous ».
Cette réponse nous interroge nous qui suivons le dossier avec sérieux tant par l'intermédiaire de notre camarade Laurette Bastaroli, ex conseillère régionale et présidente de l'association des usagers du TER SNCF rive droite du Rhône, de Jean-Marie Daver (élu local et membre actif de cette association), soit de nombreux autres adhérents du PCF, soit salariés et syndicalistes de la SNCF, soit futurs utilisateurs de ce mode de transport plus écologique que la route, soit par l'intermédiaire de notre camarade François Jacquart élu ardéchois à la région Rhône-Alpes. Pour mémoire il était présent lors de la dernière Assemblée Générale annuelle de l'association du TER.

Et voilà que François Jacquart nous informe (preuve par la presse locale) que la SNCF et la Région Rhône-Alpes vont signer vont signer une convention ce vendredi 16 octobre pour la réouverture pour la partie drômoise et ardéchoise en 2017 pour rejoindre Avignon.

Et voilà que l'on s'achemine vers le scénario déjà évoqué que les trains de voyageurs vont circuler dans le Gard Rhodanien... sans s'arrêter dans nos gares !

La SNCF discute donc en Rhône-Alpes mais pas en Languedoc-Roussillon ? La faute à qui ? L'Etat ou la région concernée ?

Le Conseiller Régional sortant et président de l'agglomération du Gard Rhodanien Jean-Christian Rey en faisant la réponse qu'il a faite à Jean-Marie Daver a-t-il fait preuve de sérieux ?

Peut-être convient-il d'ajouter à son prénom double le surnom de « Pinocchio » ?

Ci-dessous ce qu'écrivait Le Dauphiné Libéré le 12 octobre 2015 soit le même jour que la réunion de l'agglomération

Vendredi 16 octobre, le conseil régional de Rhône-Alpes va signer une convention avec la SNCF réseau (ex-Réseau ferré de France), pour ouvrir, en 2017, la rive droite du Rhône aux trains de voyageurs.

« Nous envisageons d’étaler les travaux jusqu’en 2019. La première phase devrait être opérationnelle en 2017. Le tronçon reliera Romans-sur-Isère, Valence, Livron-sur-Rhône et Le Teil. C’est sur cette partie qu’il y a le moins de travaux à réaliser », affirme François Jacquart, conseiller régional (PCF). L’élu ardéchois milite, depuis longtemps, pour ce retour de trains voyageurs.

La seconde phase concernerait Cruas et Le Pouzin. « Peut-être que cette partie-là pourrait être incluse dans la première », imagine le conseiller régional. La troisième reliera Viviers et Bourg-Saint-Andéol pour s’achever à Avignon.

La Région a prévu 10 millions d’euros pour mener à bien le projet. « Nous allons voir si le Gard veut participer. Avec la SNCF, nous travaillons sur la base de sept allers/retours par jour entre Romans et Avignon. »

Mais si la majorité venait à changer lors des élections régionales de décembre ? François Jacquart demeure confiant : « Je n’ai pas senti de réticence de la part de l’opposition actuelle. » Le défenseur de la réouverture de la rive droite du Rhône savoure, pour l’instant, « l’accomplissement d’une promesse de campagne datant de 2004 ».

On se souviendra de la participation de François Jacquart à l'AG de l'association du TER du 2 juin dernier dans le lien ci-dessous

http://www.pcfgardrhodanien.com/2015/06/assemblee-generale-de-l-association-des-usagers-ter-sncf-de-la-rive-droite-du-rhone.html

Repost0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 17:15

Région Midi Pyrénées/ Languedoc Roussillon

Les communistes ont ratifié le projet en commun et partent en campagne!

Les communistes des 13 fédérations de la région Midi Pyrénées Languedoc Roussillon ont à 63,44% ( 2699 voix) ratifié la base d accord pour une liste commune EELV, FdG, NGS, POC, forces sociales et citoyennes.

Cet accord repose sur "les pages de consensus", base programmatique commune élaborée durant l été dans une démarche publique et citoyenne, et validée lors de deux assemblées régionales le 7 septembre dernier.

Cette base programmatique fait le choix d une alternative sociale, écologique et démocratique pour notre région, en rupture avec la logique d’austérité et de compétitivité portée par le gouvernement.

Cette plate forme va s enrichir dans les semaines qui viennent de centaines de discussions, échanges, des exigences inscrites au coeur des mobilisations sociales, à commencer par celles qui convergent autour de la défense et le développement des services publics: rail, formation, santé...

Elle constituera le meilleur rempart aux thèses de la droite de Reynié et du FN d Alliot.

La liste quant à elle sera présentée dans ses premières déclinaisons locales tout au long de la semaine prochaine avant un premier meeting commun le 13 octobre.

Marie Pierre Vieu et Jean Luc Gibelin seront les chefs de file régionaux du PCF.

Marie Pierre Vieu coordonnera le porte parolat collectif de la liste au côte de Gérard Onesta tête de liste régional.

Ce rassemblement que les communistes ont porté et construit depuis de longs mois existe aujourd hui. Il est un point d appui pour favoriser une dynamique unitaire massive, ouvrir une perspective politique régionale et redonner de l espoir. Nous appelons chacun et chacune à soutenir cette dynamique!!i

Jean-Luc Gibelin co-chef de file régional du PCF sera mardi 6 octobre à 19 h 30 à la rencontre des militants locaux au siège du PCF Gard Rhodanien (9 rue Villeneuve à Bagnols)

Jean-Luc Gibelin co-chef de file des communistes de notre Région

Jean-Luc Gibelin co-chef de file des communistes de notre Région

Repost0
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 06:50

Ces vendredi 18 et samedi 19 septembre 2015 l'association des maires de France et l'association nationale des élus communistes et républicains (ANECR) relayée dans le Gard par l'ADECR (Association Départementale des élus communistes et républicains) ont appelé les maires et les élus municipaux à deux journées de protestation. En effet les baisses d'Etat concernant la dotation des communes étranglent les finances locales. Cette politique austéritaire empêche un bon fonctionnement des communes, les obligent à réduire les budgets, à négliger le patrimoine (ce week-end ce sont pourtant les journées du patrimoine), à détruire les services publics municipaux ou les altérer, à baisser voire à supprimer les subventions aux associations, etc. Dans toute la France (et donc dans le Gard) les élus municipaux ont été appelés à sensibiliser les populations aux difficultés budgétaires conséquences des coupes gouvernementales. Dans le Gard rhodanien certains maires ont répondu à cet appel national mais pas à Bagnols sur Cèze . « Tout va très bien madame la marquise », on connaît la chanson humoristique de l'orchestre de Ray Ventura qui dépeignait pourtant une situation catastrophique. A Bagnols bien entendu on fait comme toujours l'autruche et on continue de chanter la chanson de Ray Ventura. On sait pourtant que la situation est grave. Rappelons-nous que Michel Tortey (secrétaire de la section communiste de Bagnols sur Cèze) a écrit à la Chambre Régionale des Comptes pour évoquer des soucis de trésorerie tant dans la commune de Bagnols qu'à l'Agglomération du Gard Rhodanien. Michel Tortey a démontré qu'il y a des retards graves de paiement dus à des soucis non pas passagers mais structurels de trésorerie. Ce n'est donc pas conjoncturels. Ces problèmes ne peuvent qu'être aggravés par la baisse des dotations de fonctionnement allouées par l'Etat. C'est une évidence ! L'occasion serait donc très bonne pour Jean-Christian Rey pour se dédouaner de ses responsabilités de gestion de s'engouffrer dans la protestation contre la baisse des dotations. Oui mais voilà il continue à soutenir le gouvernement ! On remarquera en même temps le silence assourdissant des élus d'opposition ! Donc, en cumulant les erreurs de gestion, les dysfonctionnements et les baisses de dotation la ville de Bagnols sur Cèze et l'agglomération vont tout droit dans le mur. Une augmentation substantielle des impôts locaux se profile tout comme une mise sous tutelle. Oui mais voilà, « Tout va très bien madame la marquise » chante-t-on à tue-tête à Bagnols sur Cèze !

"Tout va très bien madame la marquise" ; le refrain préféré de l'équipe de Jean-Christian Rey ?

Repost0
26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 08:59
Dans le Gard, l’alternative à gauche est en marche

Communiqué de presse 25 août 2015

Dans le Gard, l’alternative à gauche est en marche
pour les élections régionales !

Face à la crise sociale, environnementale, démocratique et économique que traverse notre pays, un nouveau modèle de mobilisation civique et politique émerge. La plateforme Internet “Le projet en commun” mise en place en juin dernier pour recueillir les propositions des citoyens et des militants est d’ores et déjà un succès.

C’est sur ce projet en cours d’élaboration que se sont réunis à Nîmes, lundi 24 août, les représentants des rassemblements citoyens signataires de la plate-forme et des organisations politiques E.E.L.V, Ensemble !, Front de Gauche, Nouvelle Gauche Socialiste, Parti Communiste, Parti de Gauche.

Le Gard est ainsi le premier des 13 départements de la future grande région Midi Pyrénées Languedoc Roussillon à se mettre en ordre de marche !

En commun, nous proposons une alternative aux politiques d’austérité et une juste répartition des richesses. Ensemble nous nous engageons pour l’égalité des territoires et leur transition écologique.

Cette dynamique citoyenne qui entend renouveler les pratiques politiques est porteuse d’espoir pour tous, dans le Gard, dans la Région et bien sûr, au niveau national. Une autre politique est possible !

Nous invitons toutes les personnes intéressées à enrichir les propositions sur le site http://leprojetencommun.net et à venir débattre de ce projet et de ses déclinaisons pour le territoire du Gard, le dimanche 6 septembre de 9h à 13h sur le terrain de Lézan (chemin des Ristes à Massillargues-Attuech, avec repli en cas de mauvais temps au foyer de Massillargues-Atuech, 351 Route de Massillargues).

Repost0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 07:58

Adrien Hauck notre camarade vient de décéder. Il état bien connu dans le secteur, tant au niveau de Marcoule où il fit sa carrière professionnelle qu'au niveau du Gard Rhodanien, lieu où il a longtemps milité.

Il laisse le souvenir d'un militant convaincu et déterminé.

La section PCF du Gard Rhodanien présente ses condoléances à sa famille.

Ses obsèques ont lieu ce vendredi 21 août à 10 h 15 au funérarium de Bagnols sur Cèze.

Que de souvenirs partagés avec Adrien, duquel nous avons sélectionné une photo lors des manifestations pour la retraite à 60 ans en 2010. Comme toujours il portait son drapeau avec le marteau et la faucille. Adrien était attaché à cette symbolique. Nous mettons aussi une courte vidéo prise en 2011 lors d'une venue de Jean-Luc Mélenchon à Roquemaure. L'échange avait porté sur la filière nucléaire qu'Adrien défendait toujours avec une certaine véhémence.

Adrien Hauck et son drapeau rouge dans une manif pour la défense de la retraite

Adrien Hauck et son drapeau rouge dans une manif pour la défense de la retraite

Repost0
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 10:55
Rencontre des responsables départementaux gardois de La Nouvelle Gauche Socialiste et du P.C.F

Nîmes le 16 juillet 2015


Les responsables départementaux gardois de La Nouvelle Gauche Socialiste et du P.C.F se sont rencontrés le vendredi 10 juillet dernier.

Lors de cette rencontre, un constat d’accord a été fait sur la dénonciation de la politique
menée aujourd’hui par le gouvernement. Cette politique tourne le dos aux engagements de
2012, rend très difficile la vie de millions de Français en ne s’attaquant pas aux vrais problèmes
posés par l’hégémonie de la Finance. Cette politique désespère des millions de Français et
notamment tous ceux qui se reconnaissent dans les valeurs historiques de la Gauche.

Les responsables départementaux ont donc la volonté de travailler ensemble, dès maintenant,
dans une dynamique associant le plus largement possible les forces politiques de gauche, les
forces syndicales, associatives et citoyennes, à une alternative politique de gauche, à rendre
majoritaires les idées de transformation sociale et à recréer un espoir.

Le drame politique grec doit nous interpeller, la France est sur la liste des pays que
l’Eurogroupe veut mater. Les échéances électorales à venir seront cruciales.

Le rassemblement de tous ceux qui à gauche ne s'engouffrent pas dans les impasses du
néolibéralisme qui renforce les injustices, est indispensable et urgent pour éviter la victoire
des forces les plus réactionnaires dans notre région, dans notre pays et en Europe.

Pour la Nouvelle Gauche Socialiste
Geneviève Sabathé et Jean-Claude Maurin


Pour la fédération du Gard du P.C.F
Vincent Bouget et Michel Tortey

Repost0
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 07:47
Fédération P.C.F du Gard: Grèce victoire de la démocratie.

Nîmes le 5 juillet 2015

Réaction suite à la victoire du Non en Grèce.

Je salue avec une immense admiration la formidable leçon de démocratie que vient de donner le peuple grec et son gouvernement. En conscience, en responsabilité et avec un très grand courage face à un déferlement médiatique alternant menace, chantage et culpabilisation, les Grecs ont parlé et rejeté le dogme néo-libéral qui les oppresse. Ils ont manifesté un soutien massif au gouvernement Tsipras qui a toujours affirmé sa volonté de rester dans l’Euro, dans l’Union Européenne mais une Union qui se fasse pour les peuples et non pas pour les banques. Ce message est porté largement dans l’Union Européenne et on a peut-être trouvé avec ce référendum un nouvel acte fondateur de la conscience politique européenne.


Il faut respecter l’expression du peuple grec et la France doit, enfin, jouer le rôle qui lui incombe, celui d’une grande puissance capable de poser la question d’une réorientation de la construction européenne. Je demande aux parlementaires gardois, et notamment à ceux qui font aujourd’hui partie de la majorité, de peser sur le président de la République pour qu’il prenne toutes ses responsabilités et agisse en ce sens.


Soyons nombreux ce lundi 6 juillet, à 19h, devant la maison Carrée à Nîmes, mais aussi certainement dans les jours qui viennent pour manifester notre soutien au peuple grec et notre engagement pour une Europe de la solidarité.


Vincent Bouget
Secrétaire départementa
l.

Contre l'austérité et la pauvreté imposées par les créanciers de la Grèce

RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE GREC

LUNDI 6 juillet 19h Place de la maison carrée à Nîmes

Repost0

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche